Investir dans le projet de l’Effet de Serre,
c’est investir dans un avenir éco-responsable et solidaire à Ramonville

LE PROJET EN QUELQUES MOTS

0
millions d'euros
Montant de l’investissement
0
usagers

quotidiens sur la zone

0
m2

de serre aquaponique

0
m2
de zone de restauration et cuisine
0
m2
de services de proximité

au coeur du projet

A la genèse du projet, il y a une raison d’être, proposer un modèle d’économie sociale et solidaire qui s’appuie sur 2 axes fondamentaux :

  1. Proposer des services de proximité utiles et variés dans le futur Parc du Canal, répondant ainsi aux besoins concrets des usagers de la zone.
  2. Intégrer la nature comme un acteur économique et un régulateur climatique au sein même du lieu, en interaction avec les utilisateurs.

 

En conjuguant ces deux axes, l’Effet de Serre s’inscrit parfaitement dans les principes de l’économie sociale et solidaire. Le projet s’appuie sur la conviction que les entreprises peuvent non seulement prospérer économiquement, mais aussi contribuer positivement à la société en répondant aux besoins de la communauté, en favorisant les liens sociaux et en préservant l’environnement.

Les acteurs du projet

Logo de l'association In'Serre31

L’association In’Serre 31

L’association In’Serre 31 a été créée pour assurer le portage initial du projet.
Cette association cédera la place à une entité légale adaptée à la croissance des diverses activités de l’Effet de Serre et qui reste à déterminer, une décision qui sera prise en concertation avec les partenaires engagés dans le projet.

Xavier, initiateur du projet

Xavier Rueff, initiateur de L’Effet de Serre, incarne les valeurs d’écologie, de solidarité et d’innovation du projet. A l’origine du projet, plusieurs inspirations : des architectures qui mélangent minéral et végétal (HundertWasser, l’orangerie de KewGardens, la gare Atocha à Madrid…), et la communauté d’aquaponistes à laquelle il appartient en amateur éclairé (une ferme familiale conçue dans son jardin).

Investir dans le projet

tout ce que vous devez savoir

Un bâtiment éco-responsable par design

La conception du bâtiment répond à deux pré-requis imposés par le Sicoval et la mairie de Ramonville pour la nouvelle zone du Parc du Canal.

Premièrement, le bâtiment doit répondre au standard BEPOS E4C1 (Bâtiment à énergie positive et basse empreinte carbone). Ce standard exige que le bâtiment génère plus d’énergie qu’il n’en consomme et réduise significativement son empreinte carbone, favorisant ainsi une performance énergétique exemplaire et une faible empreinte environnementale.

Deuxièmement, le bâtiment doit atteindre un coefficient de biotope en surface de 1.2. Pour cela, le projet doit végétaliser 20% de plus que la surface artificialisée par la construction, favorisant ainsi un équilibre écologique et une préservation de la biodiversité.

Comment l’Effet de Serre va relever ces défis ?

Le projet adopte une approche novatrice en combinant les éléments suivants :

Utilisation du réseau de chaleur/froid collectif prévu sur la zone

Intégration de panneaux photovoltaïques au bâtiment pour produire de l'énergie propre

Rôle clé de l'espace de serre tempérée qui apporte une double contribution : frugalité énergétique et constitution d’une enveloppe protectrice pour le bâtiment

La Hundertwasserhaus à Vienne

Un projet ambitieux et évolutif

Pour atteindre l’objectif ambitieux du projet final, la stratégie est de procéder en plusieurs étapes afin de faire grandir l’Effet de Serre au rythme de la construction de la nouvelle zone du Parc du Canal.

L’Effet de Serre pourrait ainsi voir le jour sous forme d’un food truck proposant des options de déjeuner pour les ouvriers travaillant sur la zone. En parallèle, le projet pourrait développer des structures de maraîchage hors sol temporaires, et commencer à tisser des liens avec le circuit de distribution agricole local et les autres acteurs de la zone.

Ces premières étapes permettraient au projet de voir le jour plus rapidement et de proposer un service de restauration avant même la construction du bâtiment.

Les chiffres clés

Vous êtes un investisseur...

...à la recherche de projets porteurs de sens et d'impact positif ?

L’Effet de Serre vous invite à participer à cette aventure exceptionnelle qui conjugue innovation architecturale, respect de la nature et engagement solidaire. En soutenant ce projet, vous contribuez à façonner l’avenir de Ramonville et à laisser une empreinte positive pour les générations futures.

Rejoignez-nous dans la concrétisation d’un projet qui marie intelligemment contraintes et créativité pour construire un lieu de vie éco-responsable et solidaire.

FAQ

Le projet de l’Effet de Serre est unique. Cependant, le projet tire son inspiration de plusieurs lieux existants :

  • Les bâtiments qui intègrent harmonieusement la végétalisation tout en respectant les besoins individuels, comme le Hundertwasserhaus à Vienne, qui explore le concept “d’arbre locataire”. Cette idée peut être étendue à un concept de “nature locataire” d’un lieu.
  • Certains tiers lieux éphémères ayant une dimension écologique qui ont vu le jour ces dernières années, par exemple la cité maraîchère de Romainville;
  • Divers lieux abritant des serres tels que des restaurants à Pierrefitte, Berlin ou en Californie, ainsi que des maisons en Finlande et au Danemark.

Oui, le projet doit être mené en plusieurs étapes. La stratégie consiste à faire évoluer l’Effet de Serre progressivement, en phase avec le développement de la nouvelle zone du Parc du Canal. Par exemple, nous pourrions envisager une première phase avec un food truck qui pourrait offrir des options de déjeuner aux ouvriers de la zone et/ou des structures de maraîchage hors sol temporaires.

Les choix pour l’évolution du projet auront pour critère principal la viabilité à long terme, en privilégiant la durabilité plutôt que la rentabilité à court terme.